Qu’est-ce qui cloche avec notre système électoral?

A:

Une des plus grandes faiblesses de notre système électoral est qu’il ne représente pas la volonté populaire. Étant donné qu’il est fondé sur le principe du « gagnant remporte tout », un grand nombre de votes ne se convertissent pas en siège. Par exemple, lors de la dernière élection, plus de 9 millions de votes n’ont eu aucune influence sur les résultats, car ils étaient pour des candidats perdants dans chacune des circonscriptions au pays.

Un autre effet néfaste de ce système est qu’il produit régulièrement de fausses majorités. On parle de fausse majorité quand un parti reçoit une majorité de sièges au Parlement sans avoir obtenu une majorité du vote populaire. Prenons l’exemple du parti libéral aux dernières élections, qui a remporté 100% du pouvoir en ne récoltant que 39,5% des votes.  Avec de tels résultats, ne nous surprenons pas que plusieurs trouvent ce système injuste.

Il va sans dire que notre système électoral est mal adapté pour une démocratie multipartite, moderne et diversifiée telle que celle du Canada. C’est pour cela que nous avons besoin d’une grande réforme! 

figure_1-fr_Institut_broadbent.pngSource de l'image: Institut Broadbent

Soyez le premier à commenter

Please check your e-mail for a link to Activer votre compte.

Devenir bénévole Salaire minimum Réforme Démocratique

Contact

Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie
514-729-5342
514-729-5875
Écrire un courriel

1453, rue Beaubien Est, bureau 208
Montréal, H2G 3C6

Demandes médiatiques

1-613-222-2351
Écrire un courriel