Nos journaux de proximité en danger

TC2.jpg

Avec tous mes collègues néo-démocrates de Montréal, j'ai écrit au Président de TC Media pour dénoncer les coupures aux hebdomadaires locaux. Je vous invite à faire de même et à participer en grand nombre à la campagne de lettres d'appui de la CSN, qui représente les journalistes de TC Media.

Le 15 avril dernier, Transcontinental Media (TC Media) a annoncé que ses 22 journaux montréalais changeaient de vocation, prétextant la surabondance de l'information sur l’île de Montréal. Ainsi, la moitié des journalistes des hebdomadaires locaux ont été mis à pied! Il s’agit d’une décision extrêmement préjudiciable pour nos concitoyens et notre démocratie.

En effet, en raison de cette réduction d’effectif, TC Media demande à ses journalistes de ne plus couvrir les sujets suivants : les réunions des conseils d’arrondissement, les projets reliés au programme triennal d’immobilisation, les réunions de changements de zonage, l’actualité politique, les communiqués des politiciens, les résultats sportifs et les conférences de presse couvrant l’actualité. Ils ne pourront plus faire de dossiers ou d’enquêtes. Malheureusement, le Journal de Rosemont - La Petite-Patrie qui couvre l’ensemble de l’actualité de notre quartier n’échappera pas à cette décision.

En tant que député fédéral, le journal local est une ressource essentielle pour communiquer avec les citoyens et rendre compte de mes actions. Pour les citoyens, les journaux locaux sont un moyen important pour prendre connaissance de l’ensemble des événements qui se déroulent dans le quartier. Les impacts des coupures sur l’exercice de la démocratie et sur la vie de notre communauté seront donc directs.

Les membres du Syndicat de l'information de Transcontinental-CSN (SIT-CSN), s’inquiètent de cette situation car selon eux : « une ville ne peut être en santé du point de vue démocratique, si ses arrondissements ne sont pas bien informés ». Je partage leur point de vue! Comment promouvoir la participation des citoyens à la vie démocratique s’ils ne sont pas informés des décisions qui les touchent de près?

Pour participer à la campagne de lettre d'appui, cliquez ici.  

Pour lire la lettre envoyée au Président de TC Média par tous les députés néo-démocrates de Montréal, cliquez ici.

Pour voir le vidéo de la conférence de presse à laquelle j'ai participé, cliquez ici. Cette conférence de presse était organisée par le Regroupement des Tables de Concertation de la Petite-Patrie (RTCPP). La présidente du RTCPP, Anne Thibault, était présente, ainsi que Benoit Le Blanc (président du Syndicat de l’Information de Transcontinental) et Françoise David (députée de Gouin).

Affichage de 1 réaction

Please check your e-mail for a link to Activer votre compte.
  • published this page in Nouvelles 2016-01-29 14:39:57 -0500

Devenir bénévole Salaire minimum Réforme Démocratique

Contact

Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie
514-729-5342
514-729-5875
Écrire un courriel

1453, rue Beaubien Est, bureau 208
Montréal, H2G 3C6

Demandes médiatiques

1-613-222-2351
Écrire un courriel