Je voulais vous le dire en premier

J'ai dit que j'allais prendre l'été pour réfléchir à la chefferie du NPD et en discuter avec mes proches, ce que j'ai fait. Et comme l'été s'étire un peu, et va bientôt laisser la place à l'automne, je partage aujourd'hui avec vous mes réflexions.

Depuis le printemps dernier, plusieurs m'ont encouragé à me présenter. Votre enthousiasme est grisant, je vous remercie de votre appui du fond du cœur. Mais, on ne plonge pas dans une pareille aventure sans avoir tout bien pesé avant.

Ma conjointe et moi avons la chance d'être les parents d'une famille reconstituée de quatre enfants. Cette année, Marianne commence son secondaire 4 et entre de pleins pieds dans l’adolescence, tandis que Raphaël et Aurélie commencent leur secondaire et que Sevan entre en première année.  Dans la vraie vie, ça veut dire bien des devoirs, des leçons, des boîtes à lunch et des sorties sportives ou culturelles. Et je ne veux pas manquer ça, ni manquer à mes responsabilités d’élu. De plus, ma conjointe a également une carrière très prenante dans le mouvement syndical et je n’ai pas l’intention de lui demander d’être une conjointe d’apparat. 

Je crois que dans les circonstances, qui sont celles de ma famille,  je finirais par sacrifier celle-ci ou les responsabilités qu’impliquerait mon rôle de leader. C'est pourquoi je vais participer à la course à la chefferie du NPD, mais pas comme candidat. Je vais faire partie de ce renouveau et cette discussion qui se déroulera à l’intérieur de notre grand mouvement. Comme lieutenant du NPD au Québec, je serai particulièrement attentif aux candidatures qui démontreront une compréhension du Québec et qui seront capables de communiquer avec les Québécois dans leur langue commune qui est le français. Pour moi, c’est un incontournable.

Je me suis sérieusement posé la question : « Quelle est la meilleure contribution que je puisse faire en ce moment? » Et j’en arrive à cette conclusion. Je sais que certains supporteurs seront inévitablement déçus, mais cette décision est franche et honnête.

Au NPD, nous avons une occasion réelle de renouveau et de changement. Nous le savons, les défis sont grands. Notre mouvement peut compter sur un caucus solide de 44 députés. Nous comptons sur des milliers de membres et de sympathisants prêts à porter un projet résolument progressiste. Nous avons la responsabilité ensemble de ne jamais lâcher et de continuer le travail, chacun à notre manière, pour construire une société plus juste, plus verte et plus prospère.

Alexandre

Soyez le premier à commenter

Please check your e-mail for a link to Activer votre compte.

Devenir bénévole Salaire minimum Réforme Démocratique

Contact

Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie
514-729-5342
514-729-5875
Écrire un courriel

1453, rue Beaubien Est, bureau 208
Montréal, H2G 3C6

Demandes médiatiques

1-613-222-2351
Écrire un courriel