Forum Social Mondial : Accueillons les leaders du Sud avec dignité

 
 Plus de 200 invités du Forum Social Mondial se sont fait refuser leur visa par le
ministre de  l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. Je tiens à souligner que plusieurs leaders progressistes  reconnus à l'échelle internationale, comme Aminata Traoré, ancienne ministre malienne n'ont pas été  acceptés. Or, leur présence est cruciale pour la qualité des discussions Nord-Sud !

 

Imad Temiza, président du syndicat palestinien indépendant des postiers, s'est également fait refuser son visa sous le motif de situation financière. Mais son séjour à Montréal est entièrement pris en charge par des organisations canadiennes. Il y a eu également d'autres cas de refus auprès de responsables de grandes organisations qui ont l'habitude de participer au FSM, tels que Caritas internationalis ou le réseau No Vox international qui a vu quasiment tous ses partenaires africains se faire refuser leurs visas.

Nous demandons donc au Ministre John McCallum d'accepter en urgence la rencontre demandée par les organisateurs du Forum Social Mondial afin de reconsidérer ces décisions. En vertu de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, que le Canada a ratifié, le Canada a l'obligation d'assurer la liberté d'association. Le Forum social mondial et le Forum mondial des Médias libres (FMML) sont deux événements internationaux reconnus où ces droit doivent s'exercer pleinement.

C'est la première fois que le Forum Social Mondial se tient dans un pays du 'Nord'. La réussite même de cet événement repose sur l'accueil de personnalités du monde entier afin d'enrichir les échanges. Le gouvernement du Canada doit donc agir rapidement pour permettre ces échanges démocratiques.

 

 

Soyez le premier à commenter

Please check your e-mail for a link to Activer votre compte.

Devenir bénévole Salaire minimum Réforme Démocratique

Contact

514-729-5342
514-729-5875
Écrire un courriel

1453, rue Beaubien Est, bureau 208
Montréal, H2G 3C6