En ce premier mai, le NPD souligne une fois de plus l'écart grandissant entre les riches et les pauvres

Manif.jpg

Je souligne aujourd’hui la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs en manifestant aux côtés des milliers de Québécois contre les politiques d’austérité mises en place par le gouvernement de Stephen Harper qui font croître les inégalités sociales. 

Depuis leur arrivée au pouvoir, les conservateurs s’en sont pris aux travailleurs: ils ont introduit des projets de loi antisyndicaux, ils ont saccagé l’assurance-emploi, ils ont repoussé l’âge de la retraite, ils s’opposent catégoriquement à la bonification de régimes de pension publics, et plus encore. 

Le gouvernement conservateur tente de nous faire croire que la classe moyenne doit faire encore plus de sacrifices. À cause de leurs politiques, nous devons nous contenter de moins: moins de protections, moins de jobs, moins de services publics... Moins, moins, moins semble être leur leitmotiv.

En sabrant les budgets des programmes sociaux, les conservateurs augmentent le fossé entre les riches et les pauvres. Selon un rapport du Centre canadien de politiques alternatives, les 86 Canadiens les plus riches, soit 0.002% de la population, ont une richesse accumulée équivalente à celle des 11,4 millions de Canadiens les plus pauvres.

 En politique, on aime bien parler de la classe moyenne, mais au rythme où les conservateurs démantèlent nos services publics et nos programmes sociaux, la classe moyenne tend à disparaître. Bientôt, on n’aura que des riches et des pauvres. Pas étonnant que près de 80% des citoyens pensent que le Canada devient de moins en équitable.

Affichage de 1 réaction

Please check your e-mail for a link to Activer votre compte.
  • published this page in Nouvelles 2016-01-22 14:11:19 -0500

Devenir bénévole Salaire minimum Réforme Démocratique

Contact

514-729-5342
514-729-5875
Écrire un courriel

1453, rue Beaubien Est, bureau 208
Montréal, H2G 3C6